Tournoi du Grand Cerf Blanc – Des Archers en mode « Préparation » – 4

Noël Marguelisch

La Garde va envoyer bien des concurrents cette année. Et on vous les présente l’un après l’autre avec aujourd’hui Noël, un habitué du Tournoi et un adversaire redoutable.

Hérault: Salut Noël. Comment te sens-tu alors qu’il reste 2 mois de préparation avant le tournoi?

Noël: Aucun stress , je tire à l’arc pour le Plaisir . L’important pour moi est de partager du bon temps avec d’autres passionnés de tir à L’arc médiéval.

Hérault : Ce n’est pas ta première participation au tournoi. Mais sous les couleurs de la Garde oui. Est-ce que ça change ta façon d’aborder la compétition ?

Noël: A la dernière édition j ai fini 2ème . Je vais essayer de faire du mieux possible avec le peu d entraînement ( vu la météo peu propice cette année ) pour faire honneur à la garde mais toujours sans stress… Il faut garder le plaisir du partage .

Hérault: Il n’est pas toujours facile d’encourager le public à venir au tournoi. Qu’aimerais-tu leur dire pour leur donner envie?

Noël: Pour les membres de la Garde , venez nous soutenir par votre présence et passer un bon moment de convivialité. Et pour les autres médiévistes ou pas , venez découvrir le tir à l’arc médiéval dans une compétition bonne enfant et dans ambiance agréable . On vous attend tous!

Hérault : Autre chose?

Noël: J’aimerais remercier La Garde du Mont Gibloux de m’avoir accepté dans leur troupe.

Hérault: Nous sommes très contents de t’avoir avec nous. Et sous nos couleurs pour ce tournoi de haut niveau.

Tournoi du Grand Cerf Blanc – Des Archers en mode « Préparation » – 3

Aurélie Zürcher

Pour cette 3eme Interview des Gardes qui seront en lice au Tournoi du Grand Cerf Blanc, intéressons-nous à Aurélie, fraîchement de retour à la compétition.

Hérault: Salut Aurélie. Comment te sens-tu alors qu’il reste 2 mois de préparation avant le tournoi?

Aurélie: Tout à fait zen! J’ai juste du plaisir à y participer et à retoucher mon arc qui prenait de la poussière.

Hérault: Si je me souviens bien, tu as déjà touché au sommet de la compétition par le passé. Et pourtant je sens que tu abordes ce retour sans pression aucune. Comment fais-tu ?

Aurélie : Hé oui, c’est vrai! C’était une période où je m’entrainais régulièrement 😉 Mais même si c’est agréable et gratifiant de gagner, ça n’a jamais été le plus important à mes yeux. Le côté amical et convivial l’emporte largement, c’est lui le grand gagnant du tournoi.

Hérault: Si tu devais convaincre quelqu’un qui ne connais pas le tournoi de venir y assister… tu lui dirais quoi?

Aurélie : Il y a toujours une belle ambiance et plein de personnes sympa! Qu’on soit tireur ou visiteur!

La Tour de la Molière – 6 Juillet 2024

« Il ne faut pas s’embarquer sans biscuits »

Proverbe Québécois

La Tour de la Molière est sise à Murist, près d’Estavayer-le-Lac.Nous devions à l’origine y aller il y’a quelques années, mais un facétieux virus en décida autrement.

Mais comme l’Association des Amis de La Tour de la Molière sont des gens tenaces, et bien nous aussi!

Dès l’annonce de l’événement, nous étions fébriles et impatients. Et puis ils nous ont dit « vous serez la seule troupe ».

Là on a moins rit. « Nous tous seuls?….. vous êtes sûrs? »

« Mais oui mais oui » dirent-ils en souriant.

Bon ben plus le choix. On recule pas. On a bien senti la pression quand même au moment des inscriptions en espérant avoir réussi à mobiliser les Gardes.

Et bien ce fut une réussite.

Et la promesse d’un week-end fort en animations, cuisines, frappe de monnaie, contes, et soleil…. ou presque. Sur ce dernier point, l’humour de la météo aura eu de la peine à se renouveler.

Oh quelle surprise! Ils annoncent de la pluie. Ha ha ha. Mort de rire.

Qu’importe moussaillons! La mise en place de la fête fut rapide et efficace. Peut-être parce que nous n’avons pas eu à négocier les emplacements des tendeurs avec les autres troupes.Non je plaisante. Une super équipe de Gardes qui peuvent faire ça les yeux fermés.

Un campement. Une cuisine de démonstration. Des fileuses. Une conteuse. Des biscuits cramés. Des pièces de monnaies frappées pour le plus grand plaisir des oreilles du caissier et de la sympathique équipe de radio qui etait présente.

Mais pas que!

Des combattants toujours affûtés et des archers qui partagent leurs connaissances avec les visiteurs.Le tableau était complet.

Fort heureusement, la pluie a eu la bienveillance d’attendre 17h avant de se manifester. Tout le monde a pu profiter de cette journée et ça n’a pas gâché les festivités.

Dès le lendemain, le démontage eu lieu et le casse-tête séchage dans la foulée. Casse-tête ? Le mot est faible. Beaucoup de bâches requièrent beaucoup de surface. Un agriculteur que nous avons déjà maintes fois sollicité nous aura sauvé la mise et permis de sécher notre matériel dans ses locaux. Avec une technique que la SUVA ne me permet pas de vous partager.

Tout est bien qui finit bien!

« Ouais mais demain y’a le passeport Vacances »

Bon ben on dormira une autre fois…

Tournoi Du Grand Cerf Blanc 2024 – Des Archers en mode « Préparation » – 2

Yannick Stäuble

La présentation des Gardes en lice pour le tournoi continue. Cette semaine, Yannick nous explique ce que représente cette compétition qui se déroule tout près de chez lui.

Hérault: Salut Yannick. Comment te sens-tu alors qu’il reste moins de 3 mois de préparation avant le tournoi?

Yannick: Plutôt calme pour l’instant, avec un brin d’excitation quand même, c’est mon premier concours de tir à l’arc. Je ne sais pas encore trop à quoi m’attendre donc je vais me laisser porter et voir ce qu’il en ressort. J’arrive sans enjeux, pour le plaisir avant tout. J’ai pu déjà poser mes bases en entraînement l’année dernière en participant au tournoi du Faon. J’en tire un retour positif et c’est motivant pour la suite. Ca me conforte dans mon envie de m’aligner sur le pas de tir aux côtés des autres Gardes forts d’expériences et de rencontrer d’autres adeptes.

Hérault: Cette année le tournoi a lieu en Valais. C’est un peu ton terrain. Est-ce que cela change quelque chose pour toi?

Yannick: Habitant Lavey et travaillant à Evionnaz de ce côté-là en effet je ne serai pas dépaysé. J’aurais un peu de répit sur des aspects comme la logistique et je pourrais me donner à fond sur la compétition. Local de l’étape mais nouveau challenger, voilà qui peut donner une combinaison intéressante. Dans tous les cas je m’en réjouis. Ceci dit il me faudra encore quelques sessions d’entrainement en terre fribourgeoise pour être prêt.

Hérault: Mais du coup…. tu sais tirer dans des conditions de vent…. »Valaisan »?

Yannick: Ça c est trop tôt pour le dire. (Rire)

Hérault: Si tu devais convaincre quelqu’un qui ne connais pas le tournoi de venir y assister…. tu lui dirais quoi?

Yannick: En me basant avant tout sur la présence de mes compagnons Gardes (ne connaissant pas les autres intervenants), je sais que ce sera un beau moment de partage comme on sait bien le faire et à nul doute un bon moment de rigolade et de camaraderie.Et puis moi non plus j’y suis jamais allé et pourtant… je vais me retrouver a chasser le jaune du centre de la cible devant les autres alors hein pas d’excuses.